Je fais des achats

Je fais des achats

Dernière modification le 29/04/2020

Oui, il vous est possible de sortir pour faire des courses à conditions de respecter les mesures de prévention.
Le port du masque est notamment obligatoire dans les commerces et les files d’attente.

Certains commerces proposent par ailleurs des plages horaires réservées aux personnes de plus de 70 ans, en général la première heure après leur ouverture.
Renseignez-vous auprès de vos commerçants pour connaître leurs modalités d’accès.

Outre le port du masque obligatoire, de nombreuses dispositions sont prises pour assurer au maximum la sécurité sanitaire, notamment :

  • La distance de sécurité sanitaire à respecter de 1 m
  • Une jauge d’accueil d’une personne/4m² (Surfaces ouvertes au public, salariés compris)
  • Dans les cabinets de soins, salons de coiffure, etc : gestion des accès par rendez-vous
  • Matérialisation au sol d’un « circuit » de marche en avant dans les commerces et un marquage pour éviter une file d’attente à la caisse
  • Ventilation des commerces

Oui, si vous n'avez pas le choix, vous pouvez marcher ou prendre la voiture pour aller faire vos achats de première nécessité, en respectant les gestes barrières.

Il n'est toutefois pas conseillé de s'éloigner plus que nécessaire de chez vous, par exemple pour vous rendre chez un petit producteur, dans un magasin bio, une boutique spécialisée ou une grande surface moins chère.

Par contre, vous pouvez faire appel à un service de livraison à domicile.

Oui. Les entreprises de restauration qui proposaient ce service sont autorisées à continuer cette activité.

Non, à moins qu'il ne s'agisse d'un achat de première nécessité dans un établissement autorisé à rester ouvert.

Il n'est donc pas question d'aller chercher un achat chez un particulier. Les points de retrait Relais colis et Mondial Relay ont par exemple annoncé la suspension de leur activité depuis mardi.

De même que vous ne pouvez vous retirer d'objets acheté sur les plateforme d'entraide de type Boncoin ou vide grenier chez des voisins ou contact.

Un lavage soigneux des fruits et légumes à l'eau est suffisant pour éliminer toute éventuelle trace du virus. Vous pouvez éventuellement les brosser ou en ajouter un filet de vinaigre blanc à l'eau.

Mieux vaut peler les fruits lorsque c'est possible.

Quoi qu'il en soit, ne lavez en aucun cas vos fruits et légumes à l’eau de Javel.

Enfin, comme le coronavirus est sensible à la chaleur, rien de tel que la cuisson des légumes pour s’en protéger : un traitement thermique à 63 °C pendant 4 minutes permet de diviser par 10 000 la contamination d’un produit alimentaire.

Le virus peut, dans des conditions propices, survivre sous forme de traces plusieurs heures à plusieurs jours sur une surface contaminée par des gouttelettes.

Cependant, de l’avis de certains experts, la charge virale du virus diminue très rapidement dans le milieu extérieur, et en quelques minutes, celui-ci n’est plus contaminant.

Par principe de précaution, il peut être utile de nettoyer les surfaces fréquemment et récemment touchées, notamment quand elles sont visiblement souillées.

Le plus important lorsque vous touchez des surfaces potentiellement contaminées (boutons d'ascenseur, poignées de porte, caddies de supermarché…) reste de respecter les gestes barrières :

  • Eviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche
  • Se laver soigneusement les mains

Une forte contamination par le biais paraît des emballages apparaît peu probable : si le virus est présent sa charge virale (les éléments actifs) dispersée diminue très rapidement, il devient donc bien moins puissant.

Dans le doute, le meilleur geste barrière est toujours le lavage soigneux des mains, avant et après avoir rangé vos produits.

Vous pouvez également essayer de vous débarrasser du maximum de contenants à votre retour des courses puis de vous laver à nouveau soigneusement les mains avant de ranger vos aliments.

Le risque que les emballages soient contaminés n’est ni plus ni moins élevé que lorsque l’on fait soi-même les courses.

Toutefois, la livraison à domicile évite le risque d’approcher des personnes potentiellement malade. Elle supprime également les manipulations de cartes de paiement ou de monnaie aux caisses.

Les livraisons doivent s’effectuer en priorité dans les boîtes aux lettres.

En cas de livraisons n’entrant pas dans votre boîte aux lettres, le livreur doit prévenir de son arrivée (en frappant ou en sonnant). Il dépose le colis sur le pas de la porte et s’écarte immédiatement d’une distance de minimum 1 mètre de la porte, avant ouverture de la porte par le client.

Il peut également laisser le colis sur le pas de la porte et s’assurer, à distance que le colis a bien été réceptionné.

L’objectif est de ne pas être en contact proche et, en particulier, de ne pas se passer le colis de la main à la main.

Lavez-vous soigneusement les mains après la réception et l’ouverture du colis.

Non, car la plupart des agents infectieux résiste bien au froid.

Si vous souhaitez congeler des aliments pour les conserver, faites comme vous en avez l’habitude. Une fois qu’ils seront décongelés, le fait de les cuire écartera tout risque de transmission virale.

Une question sur le coronavirus ?
  92 05 55 00
Le centre d'appel covid19 est ouvert 7j/7 de 8h à 20h
Mentions Légales   ı   Cookies

Tous droits réservés - Monaco 2020
venenatis, Sed Phasellus mattis porta. dolor. non