Cas contact ou cas covid19 au sein de mon entreprise ou mon entourage

Cas contact ou cas covid19 au sein de mon entreprise ou mon entourage

Dernière modification le 03/09/2021

Vous devez réaliser un test antigénique ou un test PCR nasopharyngé (ou PCR salivaire pour les enfants de moins de 12 ans) à J2-3. Vous ne devez pas vous mettre en éviction sauf  si vous présentez des symptômes.

Si le résultat du test est négatif, vous pouvez poursuivre ou reprendre votre activité professionnelle.

Si le résultat est positif, vous devez respecter un isolement de 7 jours à compter de la date d’apparition des symptômes ou du test positif si asymptomatique.

Oui, à condition de ne pas présenter de symptômes.

Vous devrez uniquement réaliser un test PCR ou antigénique à J2-J3.

Dans le cas ou la personne présente des symptômes ou est considérée cas-contact 

Toute personne assurée au S.P.M.E. étant symptomatique ou cas contact fortement exposé devra se rapprocher d'un Médecin Libéral ou d'un Médecin du Travail de l'Office de la Médecine du Travail (O.M.T.) afin de se voir établir une interruption de travail initiale ou une prolongation de cette derrière et prévenir sa hiérarchie du temps d'absence.

 

L'assuré doit communiquer au S.P.M.E. le volet 1, dûment complété et signé, et à sa hiérarchie le volet 2  

  • de la prescription d'interruption de travail initiale dans les 48 heures suivant l'interruption effective des fonctions

ou

  • de la prescription de la prolongation d'interruption de travail au plus tard 48 heures avant le terme de l'arrêt précédent la nouvelle interruption

 

 

Dans le cas où la personne est déclaré positive à la COVID-19

L'assuré déclaré positif à la Covid-19 doit recourir à la téléconsultation pour obtenir de son médecin traitant une interruption de travail initiale ou une prolongation de celle-ci. Dès la réception de la prescription, l'assuré doit la transmettre en version scannée par courriel à [email protected]

En parallèle, le médecin traitant doit adresser à l'assuré la prescription sur support papier pour qu'il la signe puis fasse parvenir au S.P.ME le volet 1 et à la hiérarchie le volet 2 de ce document dans les délais cités ci-avant. 

 

 

A noter : sans une prescription d'interruption de travail initiale et/ ou une prescription de sa prolongation par le médecin traitant, l'absence de l'assuré à son poste de travail est déclarée injustifiée et son traitement ne lui est pas versé pendant la durée de celle-ci.

En cas de non respect des délais de transmission précité de la prescription d'interruption de travail initiale ou de sa prolongation, le S.P.M.E. ne prend pas en charge au titre de la maladie l'absence de l'assuré. Cette absence est alors injustifée médicalement et ne donne pas lieu au versement d'indemnités journalières. 

J’informe rapidement mon employeur de ma positivité pour qu’il puisse contacter au plus vite l’Office de Médecine du Travail (OMT) afin de déclencher une enquête épidémiologique auprès des cas contacts au niveau professionnel

L’employeur ne peut pas demander à être destinataire des résultats des tests PCR de ses employés. L'employeur peut contacter l'office de la médecine du travail (OMT) pour obtenir confirmation de la possible reprise du travail de ses employés suite à l'enquête épidémiologique menée.

Votre employeur ne peut pas vous obliger à vous faire tester.

Si vous êtes asymptomatique ou non cas contact et souhaitez vous faire tester, vous devez prendre rendez-vous dans un laboratoire privé pour réaliser le test PCR.

Des questions sur le Coronavirus ?
  92 05 55 00
Le centre d'appels Covid19 est disponible 7 jours sur 7 de 9h à 17h
Mentions Légales   ı   Cookies

Tous droits réservés - Monaco 2020